Publié le

De la forme changeante de la folie

Le 24 avril au matin alors que toute l’attention médiatique était consacrée au premier tour des élections présidentielles, la folie du temps frappait le patrimoine de Rennes-le-château. Laissons l’article du Midi-libre relater l’incident :

Dimanche matin vers 9 h, une jeune femme d’une vingtaine d’années, seule, habillée d’un manteau noir, se présente à l’office de tourisme de Rennes-le-Château pour demander les horaires d’ouverture de l’église. Elle avait, disait-elle, l’intention de la visiter. L’employée du site lui indique les horaires. La visiteuse décide alors de boire un café puis de déambuler dans les ruelles. Vers 11 h 15, elle demande à un restaurateur de se laver les mains. Quelques minutes plus tard, elle réapparaît habillée d’une longue cape blanche, d’un voile sur la tête et d’un masque style vénitien sur le visage.

Devant des touristes surpris, la jeune femme se réfugie dans la grotte dite de la vierge, à proximité de l’église, et téléphone longuement en arabe, puis tranquillement rentre dans l’église, sort une hache, et se met à frapper sur le célèbre bénitier supporté par la représentation d’Asmodée. Elle décapite le fameux diable rouge, lui coupe le bras et pose un coran à ses côtés. Elle a ensuite lacéré le bas-relief de l’autel de Marie-Madeleine devant des visiteurs ébahis.

http://www.midilibre.fr/2017/04/24/rennes-le-chateau-elle-decapite-la-tete-de-la-statue-du-diable-asmodee,1497047.php

Les raisons invoquées par cette djihadiste aux petits pieds : mécréance et idolâtrie !  Ce qui dénote d’abord d’un manque de réflexion théologique sur la représentation de ce Diable qui n’était pas menaçant mais plutôt grimaçant sous le poids du bénitier. Le Diable est soumis par l’eau bénite et donc par le pouvoir de Dieu, je ne vois pas ce que trouverait à redire un théologien musulman.

Mais surtout cet incident m’a fait penser à ce court passage du livre de Regnard Sorcellerie, Magnétisme, morphinisme… en 1887 :

En résumé, comme toutes les formes de l’aliénation, la sorcellerie, ou, pour parler plus scientifiquement, la démonopathie, commence par une série d’hallucinations. On s’étonnera peut être que ces hallucinations fussent les mêmes chez toutes les sorcières. Cela n’a pourtant rien de surprenant; c’est toujours l’actualité qui décide des formes de la folie: autrefois on voyait des diables et des esprits; les fous qu’on enferme aujourd’hui sont souvent persécutés par la physique et rêvent de bobines et d’électro-aimants. Je me souviens d’avoir vu à la Salpétrière, où j’étais interne, une institutrice tellement persécutée par l’électricité statique, que, sachant la porcelaine non conductrice du courant, elle se promenait toute la journée et dormait même coiffée d’une cuvette de toilette. Le processus de la folie est toujours le même; les idées régnantes en changent simplement l’aspect extérieur.

C’est un passage que je citais à chaque fois que j’entendais parler de radiosensibilité…Mais je crains qu’aujourd’hui la folie n’ait pris une teinte verte.

 

Publié le

Les Miroirs magiques

Je découvre avec l’ouvrage de Cahagnet (Magie magnétique, 1858) dernière entrée au catalogue des Portes Sombres, un type de divination dont je ne soupçonnais pas la variété.

Il s’agit de prédire l’avenir ou de voir le passé par l’intermédiaire de miroirs magiques. Le folklore populaire aura retenu du miroir magique celui de la sorcière de Blanche neige.

Mais l’historiographie nous apprend que de tels miroirs étaient déjà en usage dans la haute antiquité, en Europe comme en Chine.

En introduction de son chapitre sur le sujet, Cahagnet nous dit :

[…] Et par la connaissance du passé et du futur, il a grandi en savoir. Pour arriver à ce but, il n’est pas de moyens qu’il n’ait employés, c’est ainsi qu’il a eu recours aux miroirs dit magiques. En regardant dans la mare de son champ, le seau d’eau de la cuisine, ou la glace de sa chambre à coucher, qui reflétaient les images des objets qui l’entouraient, il aura perdu de vue le sujet de sa contemplation, pour le voir remplacer par l’image d’un être, d’un lieu éloigné de lui, ou celle d’un objet perdu.

La vulgarisation de cette faculté humaine a atteint une étendue incroyable depuis quelques temps, comme je l’ai dit dans le 1er volume des Arcanes de la vie future dévoilés. Dée, savant cabaliste anglais, possédait un miroir en charbon de terre parfaitement poli, dans lequel il voyait les esprits et pouvait converser avec eux. J’ai cité également M. Léo Delaborde qui, dans la publication de son ouvrage en Orient, nous donne connaissance qu’il apprit d’un magicien le moyen de faire voir les enfants dans le creux de leur main, à l’aide d’une espèce de vernis noir qu’y verse l’opérateur, ainsi qu’avec le secours d’arômes de certaines graines jetées sur un brasier ardent.

J’ai cité encore Cagliostro qui, au moyen de pupilles (enfants vierges) et d’une carafe d’eau simplement, obtenait de semblables visions, qui étonnèrent tous ceux qui en furent témoins. J’arrive à parler de M. le baron Du Potet, le magnétiseur connu de toute l’Europe, le premier qui, je le sache, enseigna publiquement cet arcane. Ce praticien opérait au moyen d’un simple morceau de charbon de bois ordinaire, avec lequel il traçait un rond noir (de dix centimètres de diamètre environ) sur le parquet de son salon, et priait les assistants de regarder dans ce rond.

Lorsque M. Du Potet eut démontré cette facilité d’opérer, chacun de son côté, voulant trouver quelque moyen de généraliser cette faculté, et fabriqua des miroirs de mille manières différentes. Je fis comme les autres, en cherchant de tout mon attachement à la science que nous étudions, à composer un miroir dans lequel un plus grand nombre de sujets pût voir, vu que je suis convaincu qu’aucun homme n’est privé de cette faculté; il ne s’agit donc que de la développer par des moyens plus ou moins puissants et naturels, sans avoir recours à des conjurations inconnues qui ont toujours, dans leur arrière-garde, quelques facheuses dettes à payer.

S’en suit un chapitre consacré à l’élaboration pratique de divers sortes de miroirs…

Rappelons que De l’Autre Côté du miroir, la suite d’Alice est écrit peu de temps après, le succès des miroirs magiques dans les salons n’y est peut être pas pour rien.

 Pour en savoir plus >

Publié le

Améliorations du site, La Vitrine et la Newsletter

2017 a commencé sous de bons augures pour la librairie, une boutique en ligne plus moderne et un choix de livres qui nous ressemblent de plus en plus. Nous vous sommes reconnaissant d’être de plus en plus nombreux à nous suivre et à reconnaître notre qualité de service.

Votre confiance nous oblige à essayer d’être toujours plus performant dans le service que l’on peut vous apporter, et nous continuons à affiner nos réglages :

Changements sur le site LesPortesSombres.fr

Le site de la librairie a connu notamment quelques améliorations ces derniers temps pour en améliorer la rapidité.

  • Fiches livres présentées plus simplement
  • Abandon du programme d’affiliation qui n’a pas trouvé son public
  • Le live-chat disparaît également, après une période de curiosité vous préfériez tout de même nous contacter par mail contact@LesPortesSombres.fr
  • Nouvelle catégorie dans le catalogue : « Autour du livre »
  • Fusion en cours des pages « notes et commentaires » et « nos engagements qualités »
  • Possibilité de trier les livres en stock/hors stock
  • Amélioration de la visibilité sur mobile

Changements de notre mode de communication

Depuis quelques mois nous proposions une vitrine mensuelle regroupant quelques livres choisis sur une thématique, couplée à une Newsletter. Au vue des statistiques, vous étiez peu à adhérer à ce mode de communication. A partir de Juin nous changeons de formule. Le vitrine/newsletter mensuelle disparaît au profit d’un catalogue bimestriel plus formel reprenant les dernières entrées.

Dans le même temps puisque la plupart de nos références sont achetées dans la semaine de publication, nous avons mis en place un système de notifications sur le site. En y adhérant vous pourrez être informé dans la minute suivant une publication sur le site. Il suffit de cliquer sur ce bouton en bas à droite de votre écran:

Donc pour résumer :

 

Publié le

Les 8 séries que recommandent Les Portes Sombres

Parce qu’un libraire n’est pas que le dragon veillant sur son stock dans son antre, parce que la passion du livre ancien n’est pas hors sol, le libraire vous propose sa sélection de séries qui mettent à l’honneur les livres occultes, les mythes et légendes.

Si vous aimez le catalogue des  Portes Sombres, qui mêle les faits les plus curieux de l’histoire vous aimerez sans doute notre sélection.

Testées et approuvées par le libraire !

Penny Dreadful

Londres, 1891, une menace quasi invisible massacre la population. Vanessa Ives, une jeune femme aux pouvoirs puissants et hypnotiques, rencontre et propose à Ethan Chandler, un homme rebelle et violent de s’allier à elle ainsi qu’à Sir Malcolm, un homme riche d’un certain âge aux ressources intarissables, pour combattre cette nouvelle menace.

La série propose de revisiter tour à tour tous les contes et histoires d’horreur qui se lisaient à cette époque-là dans les revues (les fameuses Penny dreadful, nommées ainsi car elles coûtaient un penny et étaient effrayantes), intégrant les personnages, les créatures et les intrigues dans le Londres victorien. [En savoir plus]

 

L’Exorciste

Exorciste régine 180 tete retournée possédée

La famille Rance installée depuis peu à Chicago est témoin de manifestations démoniaques dans leur demeure bourgeoise. Angela, la mère, est persuadée que sa fille Katherine est possédée par le démon. Elle en fait part au Père Tomas Ortega. Après avoir mené ses propres investigations, le prêtre est convaincu qu’une force est à l’œuvre. Ne sachant que peu de choses en ce qui concerne les rites d’exorcisme, il décide de faire appel au Père Marcus Keane. [En savoir plus]

 

American Horror Story

Résultat de recherche d'images pour "american horror story"

American Horror Story est une série d’anthologie, construite en saisons indépendantes. Cependant, on retrouve la plupart des acteurs dans chaque saison. La série fait référence à des faits divers, des personnages historiques, des films (entre autres, les classiques du fantastique et de l’horreur), des légendes urbaines, des histoires paranormales et mystérieuses, mêlant la peur, le déséquilibre psychologique, le gore, le sexe, les tabous de la société et le politiquement correct[En savoir plus]

 

American Gods

Résultat de recherche d'images pour "american gods serie"

En sortant de prison, Ombre apprend la mort de sa femme et de son meilleur ami dans un accident de voiture. À bord de l’avion qui le ramène chez lui, il se fait embaucher comme garde du corps par un étrange personnage dénommé Voyageur qui l’entraîne dans un long périple à travers les États-Unis. Ombre découvre bientôt que Voyageur n’est autre que l’ancien dieu nordique Odin qui tente de rallier à sa cause les autres anciens dieux et quelques personnages folkloriques afin de mener une guerre sans merci aux divinités plus récentes de l’Amérique que sont la voiture, internet, la télévision et les médias. [En savoir plus]

 

The Magicians

Résultat de recherche d'images pour "magicians serie"

Quentin Coldwater, jeune adulte en marge du monde, est depuis son enfance attiré par la magie. Il se réfugie dans la lecture de ses romans préférés Fillory et effectue des séjours en hôpital psychiatrique. Il découvre qu’il est un magicien. Invité à passer des tests d’admission en compagnie de son amie Julia, il est admis à Brakebills, une université protégée du reste du monde qui forme en secret de futurs magiciens.
Quentin va, avec l’aide de ses nouveaux amis Alice, Penny, Margo et Elliot, entrer dans une histoire qui le dépasse. Des forces maléfiques vont s’abattre sur eux. Il pourra sortir de certaines situations grâce à sa connaissance des romans de son enfance. [En savoir plus]

 

Supernatural

Résultat de recherche d'images pour "supernatural"

Deux frères, Sam et Dean Winchester, chasseurs de créatures surnaturelles, sillonnent les États-Unis à bord d’une Chevrolet Impala noire de 1967 et enquêtent sur des phénomènes paranormaux (souvent issus du folklore, des superstitions, mythes et légendes urbaines américaines, mais aussi des monstres surnaturels tels que les fantômes, loups-garous, démons, vampires…). Ils espèrent par la même occasion mettre la main sur le démon responsable de la mort de leur mère, vingt ans plus tôt. De manière générale, chaque épisode se déroule dans un lieu différent du pays et correspond à une enquête sur un phénomène paranormal. [En savoir plus]

 

Outcast

Résultat de recherche d'images pour "outcast"

Ayant connu une enfance sombre et douleureuse, Kyle Barnes maintenant adulte, essaye de découvrir les mystères de son passé et pourquoi il est la cible de cette chose étrange. Il va désormais tenter de faire disparaître le mal qui l’a hanté durant son enfance en aidant les personnes dont les âmes ont été octroyées à quelque chose de bien plus sombre. Le chemin qui le mènera à la vérité sera long et tumultueux…[En savoir plus]

Ash vs Evil Dead

Résultat de recherche d'images pour "ash vs evil dead"

Ash Williams, ex tueur de démons, vient de passer ces 30 dernières années à vivre dans une caravane et bosser comme vendeur dans un magasin de bricolage. Mais un soir où il est fortement alcoolisé, il fait l’erreur de lire le Nécronomicon qui fait revenir les Cadavéreux, qui menacent ainsi de détruire l’humanité, Ash est contraint de sortir de sa retraite de tueur de démons pour sauver le monde à l’aide de son fusil Remington calibre 12 à canon scié et de sa tronçonneuse fixée à sa main droite. Mais cette fois, il n’est plus seul pour combattre les forces du Mal. Il sera aidé de Pablo et Kelly, deux vendeurs du magasin où il travaille. Ash sera traqué par deux femmes, une policière et une femme mystérieuse qui prétend vouloir se venger d’Ash…[En savoir plus]

Publié le

Devenez partenaire de la librairie !

Nous lançons aujourd’hui notre programme d’affiliation, qui vous permet de devenir partenaire de la librairie et de gagner à l’occasion quelques subsides.

 

Comment ça marche ?

L’inscription se fait sur cette page : http://lesportessombres.fr/espace-affilie

Après validation de votre compte, vous aurez accès aux liens d’affiliation qui vous sont propres (une clé numérique unique vous est attribué)

Vous insérez ensuite ces liens sur votre site ou blog (sous forme d’image ou de lien texte, c’est votre choix)

Et si l’un de vos visiteurs clique sur le lien, vient pour la première fois sur notre site via ce lien, et nous achète un livre dans les 30 jours suivant le premier accès, vous gagnerez un cashback de 5% sur la commande passée !

A qui s’adresse ce programme ?

Vous êtes libraire, bouquiniste, blogueurs, relieurs, restaurateurs, bibliophiles ou simplement intéressé par les livres anciens

Vous avez un site internet dont vous souhaiteriez monétiser le trafic tout en renforçant votre SEO.

Vos visiteurs sont potentiellement interessés par les livres anciens, la bibliophilie, l’occultisme…

Qu’est ce que Les Portes Sombres y gagne ?

Dans la jungle du net, la visibilité fait tout, chaque nouveau lien pointant vers notre site nous offre de nouvelles opportunités.

Qu’est ce que vous y gagnez ?

  • Vous proposez à vos visiteurs du contenu supplémentaire
  • Vous créez un réseau de liens qui est vu favorablement par le moteur de référencement Google
  • Si le déroulé est tel que décrit : première visite d’un prospect par votre lien et commande dans les 30 jours suivant la première visite, vous gagnez un cashback de 5% reversé lorsque la commande est pleinement complétée (paiement encaissé, délai de rétractation passé). La gestion de ce programme est géré de façon transparente par le plugin Affiliates WooCommerce Integration Light version 1.3.1. Vous aurez accès à toutes vos statistiques dans l’espace affilié.

Je suis un professionnel du livre, pourquoi j’enverrais mes visiteurs chez un concurrent?

1- Nous sommes rarement en concurrence directe, nous avons chacun nos spécificités en fonction de nos domaines de prédilection et de nos rentrées

2- La clientèle du net est volatile et va de toute façon voir ailleurs, comparer, surfer…autant en profiter via un cashback

3- Le cercle d’affiliation est une technique webmarketing utilisé dans tous les domaines, elle permet de capter une clientèle en lui offrant une palette large lui évitant d’aller hors du cercle. L’équivalent d’un village du livre sur internet.

4- Favoriser les bonnes pratiques de libraires rompus à un service sur le net premium.

Bref c’est Gagnant-Gagnant !

Publié le

Vox Populi, Vox Dei

Je vous avais demandé il y a quelques temps de vous prononcer sur votre visuel préféré pour nos futures cartes de correspondance qui sont jointes à chaque commande.

Réception aujourd’hui du colis de l’imprimeur avec la scène du Sabbat que vous aviez plébiscité et la Chute, le choix du libraire 😉

 

Publié le

Des nouveautés sur le site des Portes Sombres

Faisant suite à l’article précédent nous avons procédé à quelques ajustements sur la navigation du site et mis en place de nouveautés.

Une page d’accueil améliorée :

  • Les derniers livres rentrés au catalogue sont maintenant plus lisibles
  • Un champ de recherche pour retrouver facilement un ouvrage
  • Les derniers articles du blog et l’article phare rentrent sur la page d’accueilCapturesite1

Un menu général simplifié

    • Disparition du bouton Accueil (vous pouvez cliquer sur le logo de la librairie pour revenir sur la page d’accueil)
    • En cliquant sur « Catalogue » vous accédez aux livres de la librairie toutes catégories confondues
    • Le #conseil du libraire est plus accessible
    • La vitrine du mois s’installe dans le menu

      Capturesite2

Nouvelle page : les avis clients

Vous pourrez désormais laisser votre commentaire sur votre expérience avec la librairie les Portes Sombres. Sur ebay nous avons 100% de retours positifs et nous n’avons pas peur de vous laisser la parole. Les commentaires ne seront pas modérés en amont (publication directe).

Capturesite3

Un affichage plus clair des livres vendus

Capturesite4

 

 

Publié le

Bilan trimestriel du nouveau site : donnez votre note !

On arrive gentiment au trimestre d’existence pour cette nouvelle mouture du site Les Portes Sombres.  L’heure de faire un petit bilan et de réfléchir aux futures évolutions.

Commercialement c’est un succès puisque le site est devenu notre principale plateforme de vente devant ebay et abebooks. Ebay reste indispensable en tant qu’apport de clientèle, que je redirige ensuite sur la boutique mais je me sens moins dépendant des sautes d’humeur du géant de l’enchère (changements de catégories, hausse des tarifs etc…)

La fréquentation est très dépendante de mon activité sur facebook, où nous présentons les nouveaux livres et les nouveaux articles. Depuis le lancement, le site a comptabilisé près de 5000 vues pour 1013 visiteurs uniques. C’est peu en terme d’audience pour un site commercial, mais c’est un succès par rapport aux dernières moutures. Il faut encore que je travaille le référencement naturel de google car peu de clients tombent sur notre site sans en avoir eu connaissance avant.

En terme de fonctionnalités, le site nous facilite la vie (mise en ligne, gestion de commande, newsletter) et nous permet je crois d’être plus « pro » dans la relation client. Peut être au détriment d’un peu de convivialité ?

En dehors des tests amicaux  les premières semaines, le tchat en ligne fonctionne assez peu (il y a peut être des difficultés côté utilisateurs que je n’ai pas détecté ?).  J’espérai en faire un outil de conseil auprès des bibliophiles mais peut être n’osent ils pas ?

J’ai arrêté les enchères, pour l’instant, bien que je trouvais novateur pour le libraire d’organiser ses propres coups de marteau. Deux raisons, la première est que les enchères sont très dépendantes de la fréquentation du site et donc pour risquer une mise aux enchères basse pour attirer le bibliophile il faut être certain que les enchères soient vues, ce qui n’est pas encore le cas. Deuxième raison est que cela favorise l’idée d’un prix fluctuant du livre, au bon vouloir du libraire ou à la tête du client. Je me suis vu baisser le prix d’un livre de 30% pour le mettre aux enchères puis le remonter une fois les enchères finies sans enchérisseur…ce n’est satisfaisant ni pour moi (qui au prix de mise à l’enchère vendrait à très faible marge) ni pour le futur client qui pourrait trouver qu’il paie son livre 30% de trop…Pour la même raison nous limiterons les promotions et soldes. Nos prix ne sont pas artificiellement gonflés pour pouvoir consentir une remise.

Depuis janvier nous avons opté pour la mise en avant sous forme de vitrines mensuelles. En Janvier c’était le mois du blanc et Février hésite entre Eros ou Thanatos. Cela nous permet de varier les thématiques, de faire se répondre des livres qui viennent de rayonnages différents, de mettre en avant le catalogue « varia ».

Nous nous interrogeons encore sur les évolutions du site et du catalogue, les deux méritent sans doute quelques ajustements. Et pour cela on vous laisse la parole sous forme de sondage :

Votre avis sur notre site :

La navigation sur le site est :

View Results

Loading ... Loading ...

La présentation d'une vitrine mensuelle est

View Results

Loading ... Loading ...

La division du catalogue en catégorie (spiritisme, démonologie...)

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle fonctionnalité ou rubrique du site est indispensable ? (réponses multiples)

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle fonctionnalité voudriez vous voir apparaître en priorité ?

View Results

Loading ... Loading ...

Etes vous inscrit à la Newsletter ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si oui, la trouvez-vous

View Results

Loading ... Loading ...

Votre avis sur notre catalogue :

A votre avis le catalogue des Portes Sombres doit aller vers ?

View Results

Loading ... Loading ...

De manière générale nos fiches livres sont plutôt

View Results

Loading ... Loading ...

Trouvez vous ce genre d'article et de consultation utile ?

View Results

Loading ... Loading ...

Et finalement votre note générale sur 5

View Results

Loading ... Loading ...

Publié le

Quel visuel pour la librairie Les Portes Sombres ?

Les amis facebook de la librairie (https://www.facebook.com/denatura.libris) le savent, nous aimons bien partager des visuels tirés de notre photothèque et nos clients le savent tous nos envois sont accompagnés d’une petite carte postale de la librairie (ci-dessus la carte actuelle).

Nous allons relancer une impression de ces cartes et nous vous proposons de voter pour le visuel que vous préférez parmi les onze images numérotées de cette galerie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Quel visuel préférez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...
Publié le

Le Secret des pénis volants

Il est bien connu que l’un des pouvoirs attribué aux sorcières était celui de voler la virilité aux hommes auxquels elles jetaient mauvais sort. Ainsi le « nouement d’aiguillette » était un sort redouté par tous les hommes depuis l’antiquité.

J’emprunte à Salgues, Des Erreurs et des préjugés, 1810

« On trouve partout des gens crédules et superstitieux, qui s’imaginent qu’à l’aide de quelques préparations magique on peut éteindre le flambeau de l’amour, et briser ses flèches à la porte même de son temple. On a cru très anciennement à la puissance des noueurs d’aiguillette les plus célèbre historiens en font mention, et le divin Platon, lui-même, n’hésite pas à reconnaître leur vertu[…]

L’art de nouer l’aiguillette était fort connu dans la Grèce et l’Italie, et suivant Théocrite et Virgile, les vieux bergers de Sicile et de Mantoue se plaisaient à nouer l’aiguillette des jeunes bergers pour les mettre en mauvais renom auprès de leurs bergères […]

Les Rabbins dont les rêveries vont quelque fois jusqu’à l’impertinence, font remonter jusqu’à Cham l’art de nouer l’aiguillette; et prétendent qu’il ne se contenta pas de rire de la nudité de son père, mais qu’il poussa la malice jusqu’à lui nouer l’aiguillette ».

On comprend mieux la colère de Noé dans la tradition biblique…

Salgues continue plus loin en nous donnant quelques remèdes répandus contre ce maléfice, un temps qui n’avait pas encore connaissance du Viagra :

Parmis les 22 moyens recommandés par le curé Thiers, que Salgues cite, on notera :

« Passer trois fois sous le crucifix sans le saluer[…] Prendre sur soi, le jour des noces, deux chemises à l’envers l’une de l’autre […] Etendre les nouveaux mariés tous nus sur le pavé et sur la terre; faire baiser au marié le gros doigt du pied gauche de la mariée, et à la mariée le gros doigt du pied droit du marié; leur faire faire un signe de croix au talon, et un autre de la main droite ou de la main gauche » [Imaginez vous la scène organisée par le curé à la sortie de l’église…]

 Puis un autre moyen plus loin dans le texte…

« Bodin rapporte qu’il a connu à Bordeaux une femme d’un moyen âge, encore vive et fraîche, qui se chargeait de guérir radicalement toutes les ligatures d’aiguillette: elle couchait avec les malades, et par les ressources de son art savait si bien les remettre en humeur, que leurs femmes étaient bientôt réconciliées et satisfaites. »

Mais c’est encore une autre superstition que cite Kramer dans le Malleus Maleficarum, il raconte une anecdote considérée jusqu’à peu comme un hapax folklorique, celle des nids de pénis.

Il eut vent d’une poignée de sorcières qui ne se contentaient pas de voler la virilité des hommes au sens allégorique du terme mais bel et bien au sens « chirurgical ».

Ainsi, par des moyens magiques, elles faisaient disparaître, le précieux organe de l’anatomie masculine, et pouvait le conserver dans leur antre en les nourissant de céréales [!] dans un ancien nid d’oiseau.

Un homme raconte même à l’inquisiteur que, délesté de son appendice, il alla réclamer son bien à la sorcière du village. Celle-ci lui indiqua alors un arbre dans lequel était accroché plusieurs de ce qu’il faut appeler des nids  de phallus. Choisissant un organe plus avantageux que le sien dans l’un des nids, la sorcière lui rétorqua qu’il s’agissait de celui du prêtre du village…(Malleus maleficarum, Part II, Question 1, Chapitre 7).

Tout ceci pouvait être considéré comme les élucubrations misogyne de Kramer jusqu’à ce que l’on découvre cette fresque du XIIIème siècle en Toscane :

les-sorcieres-du-moyen-age-voleuses-de-penis-body-image-1480590918

Pour aller plus loin :