Publié le

Dans la bibliothèque de…Steeve

Au cours de l’été, dans la douce torpeur qu’impose un soleil trop affectueux, je vais vous proposer une série d’entretien avec des bibliophiles de l’occulte, dans leur grande diversité. Collectionner des grimoires de sorcellerie, de démonologie, d’alchimie ce n’est pas tout à fait comme collectionner des éditions Nrf numérotées. Le champ des fantasmes est grand, l’imaginaire tourne à plein régime. Je vous propose de lever un peu le voile de mystère qui entourent ces bibliothèques et ceux qui les composent.

Je remercie Steeve qui a eu l’amitié d’ouvrir cette série d’entretien. Le blog dans sa forme actuelle est peu performant pour la gestion des commentaires, alors je vous propose plutôt de nous retrouver sur  la page facebook de la librairie pour en discuter.

Steeve, depuis quand vous intéressez vous aux livres anciens et occultes ?

Tout d’abord merci de me faire participer à ton blog et félicitations pour Les Portes Sombres toujours riche en trouvailles !

Depuis jeune, peut-être un peu trop jeune. De façon pathologique presque depuis mes 12 ans j’ai commencé à collectionner des ouvrages ayant rapport aux sciences hermétiques, avec mes moyens de jeune collégien j’ai commencé à feuilleter les ouvrages des bibliothèques municipales, faisant des photocopies de façon frénétique des ouvrages que j’affectionnais particulièrement. Mes achats se limitaient à cette époque aux ouvrages d’occasion et à un périple annuel dans une librairie ésotérique de Salon de Provence, où durant l’été je faisais quelques achats, j’y ai fait l’acquisition de mon premier Eliphas Lévi : Dogme et Rituel de Haute Magie. J’ai dû lire 5 fois la préface tentant à chaque lecture de comprendre un peu plus cet ouvrage magistral. Avec difficulté je dois le dire !

J’ai depuis continué à acquérir des ouvrages en nombre, construisant une bibliothèque un peu fourre-tout où les aventures mystérieuses côtoyaient des Eliphas Lévi, Papus & consorts.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le contenu de votre bibliothèque ?

Heureusement si je peux dire, aujourd’hui en dépit du nombre, je me concentre sur la qualité. Un homme très sage m’a dit un jour, tu dois te concentrer sur tes achats, quitte à n’acquérir qu’un ouvrage par an, qu’il soit un joyau pour tes rayonnages. J’ai bien sûr fait l’erreur de tout jeune bibliophile, d’acheter des ouvrages dépareillés espérant un jour reconstituer l’ensemble, des livres aux reliures ayant subies les affres des années, voir des siècles ! Bien souvent irrécupérables même si peu courants. J’ai aussi fait l’erreur de revendre des ouvrages qui aujourd’hui me laissent un petit goût de regret mais on ne peut pas tout garder, d’un point de vue physique, les livres prennent une place considérable … et niveau budget… c’est du même niveau !

Je me concentre désormais sur des pièces qui me sont plus personnelles. Les quelques rayonnages qui me sont personnels dans ma collection étalonnent des ouvrages de toutes périodes, jusqu’au 20 ème. Mais ces ouvrages ont tous une histoire, une particularité, une note, un ex libris, un Fulcanelli truffé d’une lettre de cette écriture si poétique à la graphique toute particulière de Canseliet, un autre ouvrage très récent, des plus courant sur Maître Philippe qui à réception recelait un portrait en pied original de Nizier Anthelme. Et puis il y a les moins courant, les difficilement trouvable, qui ne reviennent sur le marché du livre que tous les dix ou vingt ans lorsqu’on a la chance de les voir passer.

Des ouvrages de Maçonnerie « classiques », arborant en première page une tout autre graphie, tout aussi particulière celle d’un grand mage du XIX° siècle.

Je crois qu’un personnage, lui aussi grand collectionneur de l’occulte, attire particulièrement votre attention ?

En effet, là aussi c’est une monomanie, depuis plus de dix ans je travaille sur le personnage, collectionne les lettres, documents manuscrits correspondances.

J’ai commencé à travailler sur le personnage dans le cadre d’un cursus à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes travaillant sur un diplôme portant sur Stanislas de Guaita. Repoussant toujours la rédaction de mon mémoire, trouvant de nouvelles informations inédites, de nouveaux documents, et ayant aussi une vie à côté plutôt chargée, je dois bien me trouver des excuses ! Je n’ai toujours pas fini la rédaction de ce mémoire, mais le matériel est là, la passion toujours vive et le personnage bien connu des bibliophiles, connu également de certains milieux occultistes et initiatiques mérite toute cette attention ! Et bien plus !

C’est une somme, à ma connaissance inégalée de documents, que j’ai la chance d’avoir compilé. Et bien sûr pour revenir au côté bibliophile, des ouvrages sur lesquels il a travaillé, provenant de son incroyable bibliothèque. Il apparaît que Stanislas de Guaita avait, parmi le nombre difficilement imaginable d’ouvrages sur l’occulte et les sciences hermétiques, des ouvrages incomplets. Incomplets de plusieurs pages, j’ai rencontré plusieurs ouvrages de ce type. Le premier qu’il m’a été donné de voir fût «Les Merveilles du ciel et de l’enfer» de Swedenborg. Les ouvrages ont souffert, le brochage d’époque est faible, les tâches et rousseurs sont nombreuses, mais pourtant des notes inédites ornent les marges, les deux volumes sont ornés d’ex libris manuscrits et de tampons du Collectionneur de l’occulte, un témoignage unique. Des pages sont manquantes, pourtant Stanislas de Guaita, a recopié soigneusement, ligne par ligne, sur un exemplaire complet, les passages manquants, il est difficile de savoir combien d’heures de travail de scribe a pu prendre, mais c’est un vibrant témoignage et une preuve de son amour pour les livres. Cet ouvrage a rejoint depuis un autre collectionneur amoureux de Guaita.

Je crois d’ailleurs savoir qu’un événement autour de Guaïta est en préparation ?

Ahaha ! Oui en effet, rien encore n’a été annoncé, rien d’officiel pour le moins, mais pour les lecteurs du Blog et en exclusivité il va y avoir à la rentrée un grand colloque portant sur Stanislas de Guaita, abordant l’occulte, la bibliophilie, les amis de Guaita, l’Ordre Kabbalistique de la Rose Croix etc. le tout avec des spécialistes et des passionnés qui livreront des trésors d’inédits sur l’homme et les cénacles d’occultistes de la belle époque !  Le colloque se déroulera sur Paris le 14 Octobre 2017. Je communiquerai les détails très prochainement car les places seront limitées ! [ndlr: Merci pour le scoop !]

Est-ce que votre passion pour l’occulte déborde le domaine des livres ? (objets, voyages, films…?)

Passion pour l’occulte, mais aussi pour les bizarreries de tous genres, j’ai construit un certain nombre de mes voyages sur ce thème, je recommande d’ailleurs ici si cela m’est permis, le site internet http://www.atlasobscura.com/ qui compile et recense un nombre incroyable de lieux, étonnants, étranges et qui guidera bon nombre d’entre nous sur des chemins pas toujours évidents !

Quelques objets insolites pour combler le maigre espace restant sur les étagères des bibliothèques des bronzes provenant de divers voyages, ce buste de Louis Claude de Saint Martin que j’ai fait faire par un artisan de mes amis en nombre limité que certains lecteurs du blog doivent avoir également. Des Ex Libris encadrés, quelques petits diables à la fleur de l’âge, une partition de musique dont les paroles sont signées, tu ne le devineras jamais, Stanislas de Guaita etc. Juste de quoi déconcentrer les curieux afin qu’ils n’ouvrent pas les livres que je garde jalousement, ou presque !

Nos domaines de collection alimentent souvent les fantasmes, quelle est la réaction des gens à qui vous présentez votre bibliothèque ou votre passion ? Des anecdotes ?

Lors de soirées par exemple, je ne précise le domaine de mes collections, je me contente de dire que je suis dans le livre ancien. On détecte vite s’il est possible d’entrer dans les détails de façon « sérieuse » ou si à l’énoncé des mots occulte, alchimie, Franc Maçonnerie ou sorcellerie, on va nous resservir le « oh mon Dieu c’est passionnant, tata Suzanne tirait les cartes ». J’ai eu trop de discussions ennuyeuses de la sorte pour ne pas m’en tenir désormais éloigné, et on sait rapidement, parfois même sans parler si l’on peut aller plus loin ou si il est préférable de s’arrêter rapidement et se limiter à la collection de livres.

 Deux petites histoires rapidement, la première d’une bêtise noire qui date de mes plus jeunes années, qui m’attriste encore, un ami passe avec une connaissance à lui à mon domicile. Entre 2 bibliothèques j’ai une tenture de Ganesh que j’ai ramené d’un de mes voyages en Inde, la tenture reprend l’iconographie classique, l’éléphant, la souris, le petit carnet, la swastika … Une fois parti, la connaissance s’outre violemment auprès de  mon ami, lui clamant de ne plus jamais l’emmener de la sorte chez quelqu’un affichant des croix gammées dans son bureau … Suite à cet épisode, j’ai installé des rideaux qui lors de visite impromptue se refermaient sur les volumes aux noms évocateurs à faire frissonner grand mère.

Je choisi désormais mes visiteurs plus soigneusement.

La seconde petite anecdote porte sur un livre en particulier. Un collectionneur, qui a travaillé de nombreuses années à la Table d’émeraude à Paris, parcours les volumes de ma bibliothèque, je lui tends un volume recelant une petite curiosité, un Fulcanelli provenant de la bibliothèque de Maurice Garçon portant son ex libris. Et à mon grand étonnement mon ami s’esclaffe et m’annonce : « Mais c’est mon ouvrage ! ». En effet il possédait cet exemplaire il y a des années, et s’en était séparé, l’ouvrage a connu depuis plusieurs rayonnages et à finit chez moi, dans les mains de son ancien propriétaire. C’est aussi ça je crois le côté douloureux de la bibliophilie, on doit parfois se séparer d’ouvrages, qui restent malgré tout un peu quelque part les nôtres, même si depuis ils sont ailleurs.

Quel rapport entretenez-vous avec la pensée magique ?

J’admire ces hommes, ces cherchants de l’occulte, ces écoles initiatiques, qui à travers les âges ont su porter sur leurs épaules des traditions de cœur, faisait fit de querelles de clocher dont le seul but était la transmission. Que ce soit une pensée magique, philosophique ou initiatique, l’important à mon sens est l’anima, l’âme, le souffle qui est porté par chacun, qui nous aide à nous construire chaque jour. Je n’adhère à aucune école magique, mais je passe des heures à essayer d’en décoder les mythes et traditions, avec un plaisir exquis, presque coupable !

Est-ce que votre bibliothèque a changé votre regard sur le monde ?

Avoir la chance de manipuler des ouvrages centenaires, renvoyant à des époques troubles, à des points de repères historiques. Comme cet ouvrage de l’époque révolutionnaire de 1789, ou encore cet ouvrage « De la vocation des magiciens et magiciennes par le ministère des démons» annoté par Guaita de 1723, il est difficile parfois de prendre toute l’ampleur de ce que ce livre a pu traverser, toutes les mains qui sont passées sur lui. Plus qu’un changement de regard, c’est je pense un changement d’échelle, sur le monde, sur la temporalité des événements. C’est un peu comme avec les voyages, l’échelle change, on prend de la distance de la hauteur, et on apprécie plus amplement, généreusement les beautés et joies de chaque jour, plus que de se laisser polluer par les turpitudes qui arrivent parfois.

S’il ne devait n’en rester qu’un ?

Non pas ça… rien que cette idée me tord les boyaux … un … Je vais tricher, je peux ? Je garderais Au seuil du Mystère et les deux premiers volumes du Serpent de la Genèse en EO qui sont bien au chaud sur l’étagère du haut, à l’abri des regards indiscrets !

Et enfin si votre bibliothèque avait un nom ?

J’ai le regret, mais je dois l’avouer même si j’aimerais une bibliothèque rangée au style universitaire … et même si mes aspirations sont toutes autres et que j’espère que dans  le futur je pourrais la renommer … A ce jour je devrais la nommer : Capharnaüm

Publié le

Coup de projecteur : Curiosités scientifiques

ANDRY, De La Génération des vers dans le corps de l'Homme, 1741

Si vous suivez notre catalogue vous savez que le libraire aime bien proposer de temps en temps des références un peu atypiques dans le domaine qui nous occupe. C'est qu'en fait nous composons les livres de la collection Les Portes Sombres comme un cabinet de curiosités, parfois insolite, amusant, macabre, souvent inquiétant.

La Science grignote le Merveilleux, remplaçant le fantasme par la logique.

Les livres que vous trouverez ci-dessous se situent sur cette ligne incertaine entre pensée magique et pensée logique. Références un peu éparpillées dans le catalogue sur laquelle un coup de projecteur était nécessaire !

FIGUIER, Les Mystères de la science, Autrefois - Aujourd'hui, Paris, La librairie illustrée, sd [1893]
FIGUIER, Les Mystères de la science, Autrefois - Aujourd'hui, Paris, La librairie illustrée, sd [1893]
SOUBEIRAN, De La Vipère de son venin et de sa morsure, Paris, Victor Masson, 1855
SOUBEIRAN, De La Vipère de son venin et de sa morsure, Paris, Victor Masson, 1855
PHISALIX, Animaux venimeux et venins, Paris, Masson et Cie, 1922

PHISALIX, Animaux venimeux et venins, Paris, Masson et Cie, 1922

BICHAT, Recherches physiologiques sur la vie et la mort, Paris, Gabon, 1822
BICHAT, Recherches physiologiques sur la vie et la mort, Paris, Gabon, 1822

 

ROUSSY & AMEUILLE, Technique des Autopsies, 1910
ROUSSY & AMEUILLE, Technique des Autopsies, 1910
ANDRY, De La Génération des vers dans le corps de l'Homme, 1741
ANDRY, De La Génération des vers dans le corps de l'Homme, 1741
P. MONTRESSE, Nouvelle Histoire et extraordinaire d'une fille qui vit encore, du diocèse d'Agen; laquelle a vomi plusieurs horribles animaux acatiques, en vie...Toulouse, Veuve de P. Rey, 1695
P. MONTRESSE, Nouvelle Histoire et extraordinaire d'une fille qui vit encore, du diocèse d'Agen; laquelle a vomi plusieurs horribles animaux acatiques, en vie...Toulouse, Veuve de P. Rey, 1695
JOUARD, Des Monstruosités et bizarreries de la nature, Paris, Allut, 1807
JOUARD, Des Monstruosités et bizarreries de la nature, Paris, Allut, 1807
MOREAU DE TOURS, Des Aberrations du sens génésique, 1880
MOREAU DE TOURS, Des Aberrations du sens génésique, 1880
TISSOT, De la Santé des gens de lettres, 1768
TISSOT, De la Santé des gens de lettres, 1768
Publié le

De la forme changeante de la folie

Le 24 avril au matin alors que toute l’attention médiatique était consacrée au premier tour des élections présidentielles, la folie du temps frappait le patrimoine de Rennes-le-château. Laissons l’article du Midi-libre relater l’incident :

Dimanche matin vers 9 h, une jeune femme d’une vingtaine d’années, seule, habillée d’un manteau noir, se présente à l’office de tourisme de Rennes-le-Château pour demander les horaires d’ouverture de l’église. Elle avait, disait-elle, l’intention de la visiter. L’employée du site lui indique les horaires. La visiteuse décide alors de boire un café puis de déambuler dans les ruelles. Vers 11 h 15, elle demande à un restaurateur de se laver les mains. Quelques minutes plus tard, elle réapparaît habillée d’une longue cape blanche, d’un voile sur la tête et d’un masque style vénitien sur le visage.

Devant des touristes surpris, la jeune femme se réfugie dans la grotte dite de la vierge, à proximité de l’église, et téléphone longuement en arabe, puis tranquillement rentre dans l’église, sort une hache, et se met à frapper sur le célèbre bénitier supporté par la représentation d’Asmodée. Elle décapite le fameux diable rouge, lui coupe le bras et pose un coran à ses côtés. Elle a ensuite lacéré le bas-relief de l’autel de Marie-Madeleine devant des visiteurs ébahis.

http://www.midilibre.fr/2017/04/24/rennes-le-chateau-elle-decapite-la-tete-de-la-statue-du-diable-asmodee,1497047.php

Les raisons invoquées par cette djihadiste aux petits pieds : mécréance et idolâtrie !  Ce qui dénote d’abord d’un manque de réflexion théologique sur la représentation de ce Diable qui n’était pas menaçant mais plutôt grimaçant sous le poids du bénitier. Le Diable est soumis par l’eau bénite et donc par le pouvoir de Dieu, je ne vois pas ce que trouverait à redire un théologien musulman.

Mais surtout cet incident m’a fait penser à ce court passage du livre de Regnard Sorcellerie, Magnétisme, morphinisme… en 1887 :

En résumé, comme toutes les formes de l’aliénation, la sorcellerie, ou, pour parler plus scientifiquement, la démonopathie, commence par une série d’hallucinations. On s’étonnera peut être que ces hallucinations fussent les mêmes chez toutes les sorcières. Cela n’a pourtant rien de surprenant; c’est toujours l’actualité qui décide des formes de la folie: autrefois on voyait des diables et des esprits; les fous qu’on enferme aujourd’hui sont souvent persécutés par la physique et rêvent de bobines et d’électro-aimants. Je me souviens d’avoir vu à la Salpétrière, où j’étais interne, une institutrice tellement persécutée par l’électricité statique, que, sachant la porcelaine non conductrice du courant, elle se promenait toute la journée et dormait même coiffée d’une cuvette de toilette. Le processus de la folie est toujours le même; les idées régnantes en changent simplement l’aspect extérieur.

C’est un passage que je citais à chaque fois que j’entendais parler de radiosensibilité…Mais je crains qu’aujourd’hui la folie n’ait pris une teinte verte.

 

Publié le

Les Miroirs magiques

Je découvre avec l’ouvrage de Cahagnet (Magie magnétique, 1858) dernière entrée au catalogue des Portes Sombres, un type de divination dont je ne soupçonnais pas la variété.

Il s’agit de prédire l’avenir ou de voir le passé par l’intermédiaire de miroirs magiques. Le folklore populaire aura retenu du miroir magique celui de la sorcière de Blanche neige.

Mais l’historiographie nous apprend que de tels miroirs étaient déjà en usage dans la haute antiquité, en Europe comme en Chine.

En introduction de son chapitre sur le sujet, Cahagnet nous dit :

[…] Et par la connaissance du passé et du futur, il a grandi en savoir. Pour arriver à ce but, il n’est pas de moyens qu’il n’ait employés, c’est ainsi qu’il a eu recours aux miroirs dit magiques. En regardant dans la mare de son champ, le seau d’eau de la cuisine, ou la glace de sa chambre à coucher, qui reflétaient les images des objets qui l’entouraient, il aura perdu de vue le sujet de sa contemplation, pour le voir remplacer par l’image d’un être, d’un lieu éloigné de lui, ou celle d’un objet perdu.

La vulgarisation de cette faculté humaine a atteint une étendue incroyable depuis quelques temps, comme je l’ai dit dans le 1er volume des Arcanes de la vie future dévoilés. Dée, savant cabaliste anglais, possédait un miroir en charbon de terre parfaitement poli, dans lequel il voyait les esprits et pouvait converser avec eux. J’ai cité également M. Léo Delaborde qui, dans la publication de son ouvrage en Orient, nous donne connaissance qu’il apprit d’un magicien le moyen de faire voir les enfants dans le creux de leur main, à l’aide d’une espèce de vernis noir qu’y verse l’opérateur, ainsi qu’avec le secours d’arômes de certaines graines jetées sur un brasier ardent.

J’ai cité encore Cagliostro qui, au moyen de pupilles (enfants vierges) et d’une carafe d’eau simplement, obtenait de semblables visions, qui étonnèrent tous ceux qui en furent témoins. J’arrive à parler de M. le baron Du Potet, le magnétiseur connu de toute l’Europe, le premier qui, je le sache, enseigna publiquement cet arcane. Ce praticien opérait au moyen d’un simple morceau de charbon de bois ordinaire, avec lequel il traçait un rond noir (de dix centimètres de diamètre environ) sur le parquet de son salon, et priait les assistants de regarder dans ce rond.

Lorsque M. Du Potet eut démontré cette facilité d’opérer, chacun de son côté, voulant trouver quelque moyen de généraliser cette faculté, et fabriqua des miroirs de mille manières différentes. Je fis comme les autres, en cherchant de tout mon attachement à la science que nous étudions, à composer un miroir dans lequel un plus grand nombre de sujets pût voir, vu que je suis convaincu qu’aucun homme n’est privé de cette faculté; il ne s’agit donc que de la développer par des moyens plus ou moins puissants et naturels, sans avoir recours à des conjurations inconnues qui ont toujours, dans leur arrière-garde, quelques facheuses dettes à payer.

S’en suit un chapitre consacré à l’élaboration pratique de divers sortes de miroirs…

Rappelons que De l’Autre Côté du miroir, la suite d’Alice est écrit peu de temps après, le succès des miroirs magiques dans les salons n’y est peut être pas pour rien.

 Pour en savoir plus >

Publié le

Améliorations du site, La Vitrine et la Newsletter

2017 a commencé sous de bons augures pour la librairie, une boutique en ligne plus moderne et un choix de livres qui nous ressemblent de plus en plus. Nous vous sommes reconnaissant d’être de plus en plus nombreux à nous suivre et à reconnaître notre qualité de service.

Votre confiance nous oblige à essayer d’être toujours plus performant dans le service que l’on peut vous apporter, et nous continuons à affiner nos réglages :

Changements sur le site LesPortesSombres.fr

Le site de la librairie a connu notamment quelques améliorations ces derniers temps pour en améliorer la rapidité.

  • Fiches livres présentées plus simplement
  • Abandon du programme d’affiliation qui n’a pas trouvé son public
  • Le live-chat disparaît également, après une période de curiosité vous préfériez tout de même nous contacter par mail contact@LesPortesSombres.fr
  • Nouvelle catégorie dans le catalogue : « Autour du livre »
  • Fusion en cours des pages « notes et commentaires » et « nos engagements qualités »
  • Possibilité de trier les livres en stock/hors stock
  • Amélioration de la visibilité sur mobile

Changements de notre mode de communication

Depuis quelques mois nous proposions une vitrine mensuelle regroupant quelques livres choisis sur une thématique, couplée à une Newsletter. Au vue des statistiques, vous étiez peu à adhérer à ce mode de communication. A partir de Juin nous changeons de formule. Le vitrine/newsletter mensuelle disparaît au profit d’un catalogue bimestriel plus formel reprenant les dernières entrées.

Dans le même temps puisque la plupart de nos références sont achetées dans la semaine de publication, nous avons mis en place un système de notifications sur le site. En y adhérant vous pourrez être informé dans la minute suivant une publication sur le site. Il suffit de cliquer sur ce bouton en bas à droite de votre écran:

Donc pour résumer :

 

Publié le

Les 8 séries que recommandent Les Portes Sombres

Parce qu’un libraire n’est pas que le dragon veillant sur son stock dans son antre, parce que la passion du livre ancien n’est pas hors sol, le libraire vous propose sa sélection de séries qui mettent à l’honneur les livres occultes, les mythes et légendes.

Si vous aimez le catalogue des  Portes Sombres, qui mêle les faits les plus curieux de l’histoire vous aimerez sans doute notre sélection.

Testées et approuvées par le libraire !

Penny Dreadful

Londres, 1891, une menace quasi invisible massacre la population. Vanessa Ives, une jeune femme aux pouvoirs puissants et hypnotiques, rencontre et propose à Ethan Chandler, un homme rebelle et violent de s’allier à elle ainsi qu’à Sir Malcolm, un homme riche d’un certain âge aux ressources intarissables, pour combattre cette nouvelle menace.

La série propose de revisiter tour à tour tous les contes et histoires d’horreur qui se lisaient à cette époque-là dans les revues (les fameuses Penny dreadful, nommées ainsi car elles coûtaient un penny et étaient effrayantes), intégrant les personnages, les créatures et les intrigues dans le Londres victorien. [En savoir plus]

 

L’Exorciste

Exorciste régine 180 tete retournée possédée

La famille Rance installée depuis peu à Chicago est témoin de manifestations démoniaques dans leur demeure bourgeoise. Angela, la mère, est persuadée que sa fille Katherine est possédée par le démon. Elle en fait part au Père Tomas Ortega. Après avoir mené ses propres investigations, le prêtre est convaincu qu’une force est à l’œuvre. Ne sachant que peu de choses en ce qui concerne les rites d’exorcisme, il décide de faire appel au Père Marcus Keane. [En savoir plus]

 

American Horror Story

Résultat de recherche d'images pour "american horror story"

American Horror Story est une série d’anthologie, construite en saisons indépendantes. Cependant, on retrouve la plupart des acteurs dans chaque saison. La série fait référence à des faits divers, des personnages historiques, des films (entre autres, les classiques du fantastique et de l’horreur), des légendes urbaines, des histoires paranormales et mystérieuses, mêlant la peur, le déséquilibre psychologique, le gore, le sexe, les tabous de la société et le politiquement correct[En savoir plus]

 

American Gods

Résultat de recherche d'images pour "american gods serie"

En sortant de prison, Ombre apprend la mort de sa femme et de son meilleur ami dans un accident de voiture. À bord de l’avion qui le ramène chez lui, il se fait embaucher comme garde du corps par un étrange personnage dénommé Voyageur qui l’entraîne dans un long périple à travers les États-Unis. Ombre découvre bientôt que Voyageur n’est autre que l’ancien dieu nordique Odin qui tente de rallier à sa cause les autres anciens dieux et quelques personnages folkloriques afin de mener une guerre sans merci aux divinités plus récentes de l’Amérique que sont la voiture, internet, la télévision et les médias. [En savoir plus]

 

The Magicians

Résultat de recherche d'images pour "magicians serie"

Quentin Coldwater, jeune adulte en marge du monde, est depuis son enfance attiré par la magie. Il se réfugie dans la lecture de ses romans préférés Fillory et effectue des séjours en hôpital psychiatrique. Il découvre qu’il est un magicien. Invité à passer des tests d’admission en compagnie de son amie Julia, il est admis à Brakebills, une université protégée du reste du monde qui forme en secret de futurs magiciens.
Quentin va, avec l’aide de ses nouveaux amis Alice, Penny, Margo et Elliot, entrer dans une histoire qui le dépasse. Des forces maléfiques vont s’abattre sur eux. Il pourra sortir de certaines situations grâce à sa connaissance des romans de son enfance. [En savoir plus]

 

Supernatural

Résultat de recherche d'images pour "supernatural"

Deux frères, Sam et Dean Winchester, chasseurs de créatures surnaturelles, sillonnent les États-Unis à bord d’une Chevrolet Impala noire de 1967 et enquêtent sur des phénomènes paranormaux (souvent issus du folklore, des superstitions, mythes et légendes urbaines américaines, mais aussi des monstres surnaturels tels que les fantômes, loups-garous, démons, vampires…). Ils espèrent par la même occasion mettre la main sur le démon responsable de la mort de leur mère, vingt ans plus tôt. De manière générale, chaque épisode se déroule dans un lieu différent du pays et correspond à une enquête sur un phénomène paranormal. [En savoir plus]

 

Outcast

Résultat de recherche d'images pour "outcast"

Ayant connu une enfance sombre et douleureuse, Kyle Barnes maintenant adulte, essaye de découvrir les mystères de son passé et pourquoi il est la cible de cette chose étrange. Il va désormais tenter de faire disparaître le mal qui l’a hanté durant son enfance en aidant les personnes dont les âmes ont été octroyées à quelque chose de bien plus sombre. Le chemin qui le mènera à la vérité sera long et tumultueux…[En savoir plus]

Ash vs Evil Dead

Résultat de recherche d'images pour "ash vs evil dead"

Ash Williams, ex tueur de démons, vient de passer ces 30 dernières années à vivre dans une caravane et bosser comme vendeur dans un magasin de bricolage. Mais un soir où il est fortement alcoolisé, il fait l’erreur de lire le Nécronomicon qui fait revenir les Cadavéreux, qui menacent ainsi de détruire l’humanité, Ash est contraint de sortir de sa retraite de tueur de démons pour sauver le monde à l’aide de son fusil Remington calibre 12 à canon scié et de sa tronçonneuse fixée à sa main droite. Mais cette fois, il n’est plus seul pour combattre les forces du Mal. Il sera aidé de Pablo et Kelly, deux vendeurs du magasin où il travaille. Ash sera traqué par deux femmes, une policière et une femme mystérieuse qui prétend vouloir se venger d’Ash…[En savoir plus]

Publié le

Devenez partenaire de la librairie !

Nous lançons aujourd’hui notre programme d’affiliation, qui vous permet de devenir partenaire de la librairie et de gagner à l’occasion quelques subsides.

 

Comment ça marche ?

L’inscription se fait sur cette page : http://lesportessombres.fr/espace-affilie

Après validation de votre compte, vous aurez accès aux liens d’affiliation qui vous sont propres (une clé numérique unique vous est attribué)

Vous insérez ensuite ces liens sur votre site ou blog (sous forme d’image ou de lien texte, c’est votre choix)

Et si l’un de vos visiteurs clique sur le lien, vient pour la première fois sur notre site via ce lien, et nous achète un livre dans les 30 jours suivant le premier accès, vous gagnerez un cashback de 5% sur la commande passée !

A qui s’adresse ce programme ?

Vous êtes libraire, bouquiniste, blogueurs, relieurs, restaurateurs, bibliophiles ou simplement intéressé par les livres anciens

Vous avez un site internet dont vous souhaiteriez monétiser le trafic tout en renforçant votre SEO.

Vos visiteurs sont potentiellement interessés par les livres anciens, la bibliophilie, l’occultisme…

Qu’est ce que Les Portes Sombres y gagne ?

Dans la jungle du net, la visibilité fait tout, chaque nouveau lien pointant vers notre site nous offre de nouvelles opportunités.

Qu’est ce que vous y gagnez ?

  • Vous proposez à vos visiteurs du contenu supplémentaire
  • Vous créez un réseau de liens qui est vu favorablement par le moteur de référencement Google
  • Si le déroulé est tel que décrit : première visite d’un prospect par votre lien et commande dans les 30 jours suivant la première visite, vous gagnez un cashback de 5% reversé lorsque la commande est pleinement complétée (paiement encaissé, délai de rétractation passé). La gestion de ce programme est géré de façon transparente par le plugin Affiliates WooCommerce Integration Light version 1.3.1. Vous aurez accès à toutes vos statistiques dans l’espace affilié.

Je suis un professionnel du livre, pourquoi j’enverrais mes visiteurs chez un concurrent?

1- Nous sommes rarement en concurrence directe, nous avons chacun nos spécificités en fonction de nos domaines de prédilection et de nos rentrées

2- La clientèle du net est volatile et va de toute façon voir ailleurs, comparer, surfer…autant en profiter via un cashback

3- Le cercle d’affiliation est une technique webmarketing utilisé dans tous les domaines, elle permet de capter une clientèle en lui offrant une palette large lui évitant d’aller hors du cercle. L’équivalent d’un village du livre sur internet.

4- Favoriser les bonnes pratiques de libraires rompus à un service sur le net premium.

Bref c’est Gagnant-Gagnant !

Publié le

Vox Populi, Vox Dei

Je vous avais demandé il y a quelques temps de vous prononcer sur votre visuel préféré pour nos futures cartes de correspondance qui sont jointes à chaque commande.

Réception aujourd’hui du colis de l’imprimeur avec la scène du Sabbat que vous aviez plébiscité et la Chute, le choix du libraire 😉

 

Publié le

Des nouveautés sur le site des Portes Sombres

Faisant suite à l’article précédent nous avons procédé à quelques ajustements sur la navigation du site et mis en place de nouveautés.

Une page d’accueil améliorée :

  • Les derniers livres rentrés au catalogue sont maintenant plus lisibles
  • Un champ de recherche pour retrouver facilement un ouvrage
  • Les derniers articles du blog et l’article phare rentrent sur la page d’accueilCapturesite1

Un menu général simplifié

    • Disparition du bouton Accueil (vous pouvez cliquer sur le logo de la librairie pour revenir sur la page d’accueil)
    • En cliquant sur « Catalogue » vous accédez aux livres de la librairie toutes catégories confondues
    • Le #conseil du libraire est plus accessible
    • La vitrine du mois s’installe dans le menu

      Capturesite2

Nouvelle page : les avis clients

Vous pourrez désormais laisser votre commentaire sur votre expérience avec la librairie les Portes Sombres. Sur ebay nous avons 100% de retours positifs et nous n’avons pas peur de vous laisser la parole. Les commentaires ne seront pas modérés en amont (publication directe).

Capturesite3

Un affichage plus clair des livres vendus

Capturesite4

 

 

Publié le

Bilan trimestriel du nouveau site : donnez votre note !

On arrive gentiment au trimestre d’existence pour cette nouvelle mouture du site Les Portes Sombres.  L’heure de faire un petit bilan et de réfléchir aux futures évolutions.

Commercialement c’est un succès puisque le site est devenu notre principale plateforme de vente devant ebay et abebooks. Ebay reste indispensable en tant qu’apport de clientèle, que je redirige ensuite sur la boutique mais je me sens moins dépendant des sautes d’humeur du géant de l’enchère (changements de catégories, hausse des tarifs etc…)

La fréquentation est très dépendante de mon activité sur facebook, où nous présentons les nouveaux livres et les nouveaux articles. Depuis le lancement, le site a comptabilisé près de 5000 vues pour 1013 visiteurs uniques. C’est peu en terme d’audience pour un site commercial, mais c’est un succès par rapport aux dernières moutures. Il faut encore que je travaille le référencement naturel de google car peu de clients tombent sur notre site sans en avoir eu connaissance avant.

En terme de fonctionnalités, le site nous facilite la vie (mise en ligne, gestion de commande, newsletter) et nous permet je crois d’être plus « pro » dans la relation client. Peut être au détriment d’un peu de convivialité ?

En dehors des tests amicaux  les premières semaines, le tchat en ligne fonctionne assez peu (il y a peut être des difficultés côté utilisateurs que je n’ai pas détecté ?).  J’espérai en faire un outil de conseil auprès des bibliophiles mais peut être n’osent ils pas ?

J’ai arrêté les enchères, pour l’instant, bien que je trouvais novateur pour le libraire d’organiser ses propres coups de marteau. Deux raisons, la première est que les enchères sont très dépendantes de la fréquentation du site et donc pour risquer une mise aux enchères basse pour attirer le bibliophile il faut être certain que les enchères soient vues, ce qui n’est pas encore le cas. Deuxième raison est que cela favorise l’idée d’un prix fluctuant du livre, au bon vouloir du libraire ou à la tête du client. Je me suis vu baisser le prix d’un livre de 30% pour le mettre aux enchères puis le remonter une fois les enchères finies sans enchérisseur…ce n’est satisfaisant ni pour moi (qui au prix de mise à l’enchère vendrait à très faible marge) ni pour le futur client qui pourrait trouver qu’il paie son livre 30% de trop…Pour la même raison nous limiterons les promotions et soldes. Nos prix ne sont pas artificiellement gonflés pour pouvoir consentir une remise.

Depuis janvier nous avons opté pour la mise en avant sous forme de vitrines mensuelles. En Janvier c’était le mois du blanc et Février hésite entre Eros ou Thanatos. Cela nous permet de varier les thématiques, de faire se répondre des livres qui viennent de rayonnages différents, de mettre en avant le catalogue « varia ».

Nous nous interrogeons encore sur les évolutions du site et du catalogue, les deux méritent sans doute quelques ajustements. Et pour cela on vous laisse la parole sous forme de sondage :

Votre avis sur notre site :

La navigation sur le site est :

View Results

Loading ... Loading ...

La présentation d'une vitrine mensuelle est

View Results

Loading ... Loading ...

La division du catalogue en catégorie (spiritisme, démonologie...)

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle fonctionnalité ou rubrique du site est indispensable ? (réponses multiples)

View Results

Loading ... Loading ...

Quelle fonctionnalité voudriez vous voir apparaître en priorité ?

View Results

Loading ... Loading ...

Etes vous inscrit à la Newsletter ?

View Results

Loading ... Loading ...

Si oui, la trouvez-vous

View Results

Loading ... Loading ...

Votre avis sur notre catalogue :

A votre avis le catalogue des Portes Sombres doit aller vers ?

View Results

Loading ... Loading ...

De manière générale nos fiches livres sont plutôt

View Results

Loading ... Loading ...

Trouvez vous ce genre d'article et de consultation utile ?

View Results

Loading ... Loading ...

Et finalement votre note générale sur 5

View Results

Loading ... Loading ...