Le Digest de l’occultisme : 12 premiers numéros

150,00 120,00

Le Digest de l'occultisme – Lot des 12 premiers numéros parus de juin 1950 à mai 1951 formant l'année complète.

Revue mensuelle 14 x 18cm agraphée d'une soixantaine de pages par numéro. Bon état dans l'ensemble, les revues sont complètes à regretter frottements, pliures et petites déchirures des couverture notamment sur les n°2,6 et 7 (voir photos). A noter qu' à partir du numéro 8 de Noël 1950, chaque numéro contient 2 cartes de tarot imprimées en couleur sur papier carton. Cette série se continue jusqu'au n°18 de novembre 1951 (ne fait pas partie de ce lot). D'autres numéros en vente pour la deuxième année sur le site

La revue est animée par G. Bozet et Charles Richard et semble l'émanation de l'institut de Para-scientifique de Lyon. La Direction décrit la revue comme telle :

“Considérant que tout le monde n'a pas toujours le temps ni la possibilité nécessaire d'étudier et de chercher la part de faux et d'inutile qui encombre les sciences occultes pour ne garder que le vrai et l'utile de celles ci, la direction et la rédaction du Digest de l'occultisme donnent tous les mois dans les pages de la première partie de ce dernier, des exposés sérieux et clairs, de chacune des sciences dites occultes. La part du vrai est présentée aussi simplement que possible, sinon sur des bases irréfutables, mais tout au moins avec des théories solides bâties sur des vérifications précises, et autant que faire se pourra, scientifiquement contrôlables. La part du faux est démontrées également dans les mêmes conditions. Les pages de la deuxième partie du Digest de l'occultisme sont consacrées à la magie amusante.”

Chiromancies, hypnotisme, alchimie, physiognomie, sorcellerie, la revue touche à presque tous les sujets de l'occulte avec de courts articles.

A noter un série d'article par Edmond Locard le fondateur de la criminalistique et de la police scientifique qui était encore alors directeur de l'institut de police scientifique de Lyon. Sa biographie ne mentionne pas son goût pour l'occulte et il se met lui même dans la continuité de Flammarion, Doyle, Crookes…

En stock

Catégorie :