Manuscrit inédit : Satan, le plus redoutable ennemi des hommes [1912]

[R.P. LEDOUX] Satan, le plus redoutable ennemi des hommes, sl sd [1912]

Préface (6pp.) + 209pp. Manuscrit écrit à la plume encrée de noir sur des feuillets libres lignés de 22,5 x 34,5cm, les liasses de feuillets sont pliés en cahiers chapitre par chapitre. Le manuscrit contient très peu de ratures  et présentent des corrections a posteriori au crayon à papier. L’écriture est soignée dans les premiers cahiers, on sent la lassitude du travail de copie ensuite mais l’écriture est toujours lisible de façon fluide et agréable.  Papier un peu bruni en marge sinon bon état. Seul le premier et le dernier feuillet sont fragilisés (voir photos).

A l’encre rouge sur la première page on peut lire : “Recopié par mademoiselle Marie Deschaumes dit Richard Manoir Fait par le R.P. Ledoux”

A la lecture du manuscrit il ne fait aucun doute que l’auteur du texte est un ecclésiastique et qui serait donc le Révérend Père Ledoux. Celui ci, dans le texte (p.193) se place sous le pontificat de Pie X (1905-1914) et dans la préface cite une référence datant de 1911. C’est donc entre 1911 et 1914 que ce texte aura été initialement écrit.

Notre hypothèse est que le père Ledoux aurait confié ses notes à Marie Deschaumes pour être recopiées “au propre” peut être en vue de publication ? Il vient ensuite corriger quelques formulations au crayon à papier. “Richard Manoir” est un auteur qui publie quelques romans populaires à la même période, serait ce le pseudonyme utilisé par Marie Deschaumes ? Ou bien une plaisanterie du prêtre sur sa secrétaire qui lisait trop de romans populaires ?  C’est un point sur lequel je ne concluerai pas (même si je penche pour la deuxième hypothèse).

Par contre il semble que ce manuscrit n’ait jamais été publié : aucune recherche, que ce soit sur le nom d’auteur, sur le titre ou sur des extraits du texte n’a donné de résultat. Ce texte sur Satan reste donc inédit !

Dans la préface l’auteur indique que son étude répond à une conférence qu’un hussard noir de la république donnât à ses concitoyens dans un village (non nommé) proche de la Lorraine. L’instituteur y décrédibilisa la figure du Diable en se moquant des superstitions des temps passés. L’auteur entend donc bien prouver l’existence de Satan et son action néfaste dans le monde des hommes.

Le livre est divisé en treize chapitres :

Préface
Notions sur les Esprits en général et sur Satan en particulier
Chapitre I : Etat originel de Satan
Chapitre II : Chute de Satan
Chapitre III : Complices de satan
Chapitre IV : Punition de satan
Chapitre V : Adversaires de Satan
Chapitre VI : Action en général de Satan
Chapitre VII : Action individuelle de Satan
Chapitre VIII : Action extraordinaire de Satan
Chapitre IX : Historique de l’action de Satan dans le Monde
Chapitre X : Résultats de l’action de Satan dans le Monde
Chapitre XI : Destinée dernière de Satan

Le ton est celui d’un prêtre réactionnaire au début du XXème siècle, qui voit la séparation de l’Eglise et de l’Etat d’un mauvais oeil et dans l’alcoolisme, le spiritisme, l’affaiblissement de la foi et des valeurs morales, l’oeuvre de Satan.