VILLIERS, Recherche des poisons végétaux et animaux, 1882

VILLIERS, Recherche des poisons végétaux et animaux, Paris, Baillière et fils, 1882

132pp. In-8 de 16 x 24cm. Reliure demi-chagrin, frottements. Papier frais, une mouillure claire en marge de tête sur tout l’ouvrage.

Thèse de pharmacie publiée chez Baillière consacrée aux poisons, à leurs effets, à la façon de les identifier, et parfois l’auteur site le cas de leur utilisation criminelle :

“Le plus grand nombre des poisons fournis par le règne organique sont des alcaloïdes, c’est à dire des corps azotés, susceptibles de donner des sels avec les acides. D’autres sont des glucosides susceptibles de dédoublement plus ou moins complexes. Quelques uns ne sont pas azotés. La fonction chimique de ces corps est encore en général peu connue. Souvent même, leur composition n’est pas exactement déterminée. Nous négligerons, d’une façon presque complète, ce point de vue chimique, et nous nous bornerons à étudier les réactions caractéristiques de ces corps ainsi que leurs propriétés physiologiques, et à analyser les méthodes par lesquelles on peut les séparer et les caractériser”

Un livre rare, qui devait sans nul doute être dans la bibliothèque de Sherlock Holmes !

Catégorie :